• Google présentait ses centres de données et ses politiques avec des photos. Vous avez pu remarquer sur la page d'accueil la proposition alléchante "A la découverte des coulisses d'internet" Ces photos ne sont pas restées longtemps !

    Fausse bonne impression n°1, le lien présente uniquement les datacenters et le personnel à la sauce google. "Internet" se résumerait alors à l'usage de google. Internet est pourtant bien plus vaste que la simple recherche google. On peut ainsi voir les images suivantes :


    Je ne sais pas vous, mais ça à l'air d'aspects négatifs plutôt que positifs

    • " Dans le cadre de notre engagement relatif à la protection des données [...] " nous nous permettons de gaspiller les ressources et détruire des diques durs! Vive la gachis des matières premières !
    • " Vu du dessus, on se rend compte de l'ampleur de notre centre de données [...]" nous avons besoin de grandes allées et d'énormes espaces éclairés en permanence !
    • " Les lumières vives et la clarté de la lune[...]" Oh poésie ! Nous gâchons l'électricité pour éclairer nos centres de données en pleine nuit qui ont, en plus besoin d'être réfrigérés (mais bon, ça c'est pas nouveau)

    Plus généralement, pour ne pas critiquer que google, Ces éléments discriminent plutôt le véritable impact environnemental du web, cloud, et autres services. Si vous pensez qu'internet ne pollue pas et que tout est beau car c'est virtuel, détrompez-vous ! La "virtualité du web" à de réelles conséquences sur l'environnement, les hommes, et les ressources planétaires !

    Prenez conscience !


    votre commentaire
  • Après le scandale Megaupload, Kim Dotcom n'a cessé de nous rassurer sur le fait qu'ils travaillaient sur un nouveau site, qui serait beaucoup plus difficile voir impossible à fermer.
    Ici je vous expliquerai l'idée du site en cours de développement (en parallèle avec le combat que lui et son équipe mènent contre les USA):

    Le nouveau site se nommera tout simplement "Mega", ce qui n'est pas surprenant, vu que c'est le mot dont se souvient tout le monde maintenant.

    Comme son prédécesseur Megaupload, Mega sera un site qui permettra de héberger et de télécharger un fichier volumineux en un clic.
    La grande différence n'est pas là, non, la différence est que tout sera crypté et protégé au point ou Kim lui-même ne pourra pas lire les fichiers stockés. Laissez moi vous expliquer:

    Vous avez un fichier que vous souhaitez uploader, vous l'uploadez donc, et il est de suite puissamment crypté.
    Seul celui qui détient la clé de décryptage, le mot de passe donc, pourra le télécharger, le décrypter et le lire. Ce mot de passe, c'est l'uploader qui le recoit, et personne d'autre. De plus, ces mots de passe ne sont pas stockés sur les serveurs de Mega, donc le contenu du serveur serait illisible pour quiconque pourrait y acceder, que ce soit un hacker, les autorités ou Kim Dotcom lui-même.
    Et comme personne ne peut voir le contenu d'un fichier, impossible à priori de censurer quelque chose, que ce soit un film piraté, des images pédophiles ou les photos de l'anniversaire de mamie.
    Ensuite, l'uploader peut bien entendu partager la clé avec qui que ce soit ou le divulger ouvertement sur internet par exemple.

    De plus, l'ensemble des fichiers sera stocké sur deux serveurs différents, dans deux pays différents, de sorte à ce que si, par exemple, un pays pête un câble et met la main sur un des serveurs (voir les USA), le deuxième serveur sera toujours en marche et les fichiers ne seront pas perdus.

    Idéalement, le rêve de Dotcom serait de mettre en place un reseau décentralisé où toute personne possedant un serveur serait capable de le connecter au reseau Mega et ainsi participer à l'hébergement, tout en restant incapables d'ouvrir le moindre fichier hébergé sur le serveur.

    Le système en soi est d'une grande simplicité, et pourrait ëtre d'une grande efficacité.
    Reste à savoir si ce site ouvrira et comment se passera l'affaire Dotcom.


    2 commentaires
  • Hadopi...

    La protection de la créativite ? Pas si sûr. Leur logo est illégal et leur nouvelles affichent sont largement inspirées d'une pub.

    http://static.pcinpact.com/images/bd/news/99393-hadopi-campagne-presse-.jpg
    (Cliquez sur l'image pour voir en grand)

    Le paradoxe incarné. Ces pauvres enfants deviendront grâce à Hadopi des super stars en 2021 ! Super ! Soutenons Hadopi !

    Campagne de sensibilisation sur les émotions. Facile.

    - Pourquoi ça ne marchera pas

    - Créez votre affiche "Sans Hadopi"

    - Regardez les parodies

     
     


    1 commentaire
  • Au lendemain du bug...
    [EDIT] Le système de messagerie de l'époque était d'après une source, différent. Cependant, même si le système consistait à écrire sur le murs de la personne (en privé) il n'est pas normal que ces messages soient rendus publics. De plus, Lors du passage à la timeline, j'ai réellement regardé sur mon profil facebook les premières années sur le réseau et je peux certifier ne rien avoir vu de tel. On ne peut donc plus parler de bug, ceci dit, la situation reste des plus honteuse quand à nos vies privées et aux paramètres changés.


    Le gouvernement agit. En effet aujourd'hui à 14h30, les responsables de Facebook France étaient présents au siège de la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) afin de fournir des explications sur le bug apparut et ayant suscité une vague de colère et de réactions au sein de l'internet toute la journée d'hier.
    Facebook se défend cependant, allant jusqu'à nier les faits en expliquant que les messages "étaient en réalité d'anciens messages postés sur les murs qui ont toujours été visibles sur les profils des utilisateurs."
    Une explication jugée trop peu satisfaisante aux yeux des journalistes et des internautes.
    "Si jamais il y a vraiment la certitude que des messages privés ont été rendus publics, et qu'il y a donc rupture des conditions de confidentialité [signées par facebook], je conseillerais bien sûr [aux utilisateurs] de porter plainte. C'est inadmissible." a déclaré la ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin.

    Ce qui est sûr aujourd'hui néanmoins, c'est que la colère des internautes ne s'affaiblira pas de si tôt.

    Beaucoup postent des commentaires en réponses aux articles sur le sujet, comportant leur expérience personnelle suite au bug, comme cette utilisatrice: "deux messages d'amis qui apparaissent sur ma page au beau milieu de messages
    d'anniversaire sont issus de conversations privées. L'un émane d'une collègue en congé maternité qui ne publie jamais rien sur sa page, et l'autre d'une amie qui me faisait un commentaire très privé sur son petit ami qui l'avait quitté".

    Beaucoup d'autres répondent aussi en affirmant qu'il fallait "penser aux conséquences avant de publier toute sa vie privée sur le réseau social."
    ...

     

                                                                                                                                  -Petitesoeur-

     

    Nous continuerons de mettre à jour cet article selon l'avancement des événements, le plus souvent et précisement possible. Cordialement,  -Les trois geeks-


    votre commentaire
  •  

    Bug Facebook : Confidentialité et intimité violées

    C’est aux alentours de 15h 30 cet après-midi que le bug a été reporté. Facebook, le très connu réseau social connait depuis cet après-midi un bug technique causant la publication de certains de vos messages privés sur votre profil, les rendant ainsi visibles aux yeux de tous.

    Tous ne sont pas concernés

    Heureusement, tous les messages privés ne sont pas concernés : il semblerait en effet que seuls les messages datant de 2007 à 2009 ne soient concernés (et encore, pas en leur totalité.)

    Un autre problème de ce bug semble également être les paramètres de confidentialité de vos posts. Ceux-ci auraient été modifiés involontairement par le bug, passant certains de vos paramètres du statut « amis seulement » à « public ».

     L’étendue du bug étant encore très vague, nous ne pouvons pas affirmer que les indications citées proviennent de cette faille. Cependant, vérifiez bien votre profil et pour vous protéger de ce problème:

    Allez dans "vos paramètres de confidentialité", cliquez sur " journal et identification, modifications des paramètres ", puis sur le petit menu déroulant à droite de " qui peut voir ce que d’autres personnes publient sur votre journal ", puis "personnalisez " et enfin, cliquez, dans " ces personnes ou listes" sur " seulement moi ".

    Un buzz peu appréciable

    Evidemment, le bug fut très vite reporté sur internet, et le scandale suivit
    également très rapidement. La colère a gagné les internautes qui se retrouvèrent
    injustement trahis par des actions passées aujourd'hui  à découvert. Rue 89.com
    a par exemple ouvert un appel à témoins pour ceux aillant vécu des problèmes "privé" suite à l'incident.

    Cette faille semble néanmoins confirmé les risques de Facebook quand au respect de la vie privée. Les questions sont maintenant "est ce que les internautes vont prendre en compte cet incident afin de plus se méfier des réseaux sociaux? " et bien sûr: "cela va-t-il avoir un impact sur la réputation du géant américain du social?"

                                                                                                                                              - petitesoeur 

    Vos réactions et votre situation face à sujet nous intéressent, n'hésitez pas à nous en faire part en publiant un commentaire. -Les Trois Geeks-


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique