• Facebook: Au lendemain du bug

    Au lendemain du bug...
    [EDIT] Le système de messagerie de l'époque était d'après une source, différent. Cependant, même si le système consistait à écrire sur le murs de la personne (en privé) il n'est pas normal que ces messages soient rendus publics. De plus, Lors du passage à la timeline, j'ai réellement regardé sur mon profil facebook les premières années sur le réseau et je peux certifier ne rien avoir vu de tel. On ne peut donc plus parler de bug, ceci dit, la situation reste des plus honteuse quand à nos vies privées et aux paramètres changés.


    Le gouvernement agit. En effet aujourd'hui à 14h30, les responsables de Facebook France étaient présents au siège de la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) afin de fournir des explications sur le bug apparut et ayant suscité une vague de colère et de réactions au sein de l'internet toute la journée d'hier.
    Facebook se défend cependant, allant jusqu'à nier les faits en expliquant que les messages "étaient en réalité d'anciens messages postés sur les murs qui ont toujours été visibles sur les profils des utilisateurs."
    Une explication jugée trop peu satisfaisante aux yeux des journalistes et des internautes.
    "Si jamais il y a vraiment la certitude que des messages privés ont été rendus publics, et qu'il y a donc rupture des conditions de confidentialité [signées par facebook], je conseillerais bien sûr [aux utilisateurs] de porter plainte. C'est inadmissible." a déclaré la ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin.

    Ce qui est sûr aujourd'hui néanmoins, c'est que la colère des internautes ne s'affaiblira pas de si tôt.

    Beaucoup postent des commentaires en réponses aux articles sur le sujet, comportant leur expérience personnelle suite au bug, comme cette utilisatrice: "deux messages d'amis qui apparaissent sur ma page au beau milieu de messages
    d'anniversaire sont issus de conversations privées. L'un émane d'une collègue en congé maternité qui ne publie jamais rien sur sa page, et l'autre d'une amie qui me faisait un commentaire très privé sur son petit ami qui l'avait quitté".

    Beaucoup d'autres répondent aussi en affirmant qu'il fallait "penser aux conséquences avant de publier toute sa vie privée sur le réseau social."
    ...

     

                                                                                                                                  -Petitesoeur-

     

    Nous continuerons de mettre à jour cet article selon l'avancement des événements, le plus souvent et précisement possible. Cordialement,  -Les trois geeks-


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :