• http://www.frisechrono.fr/images/logo.png

    Créer facilement des frises chronologiques dignes d'un historien c'est facile et gratuit avec frisechrono.fr

    J'ai découvert ce site il y a quelques temps mais n'ai jamais réellement pensé faire un article dessus me disant que ça n'interesserai probablement pas beaucoup de personnes. Pourtant c'est un outil quasi indispensable pour représenter l'évolution d'un évènement historique. La frise est à l'histoire ce que la carte et à la géographie : ce sont des outils qui permettent de visualiser par rapport au temps ou à l'espace des évenements et statistiques. Voici un exemple que j'ai pu réaliser l'année dernière dans le cadre des TPE (épreuve de recherche documentaire pour le bac)

    frise tpe

    En voici un autre plus complet (en anglais)

     

    Comment faire ?

    - Rendez-vous sur le site web http://www.frisechrono.fr/default.aspx

    - Cliquez sur "Cliquez pour commencer" (ou consultez les exemples sur la colonne de droite)

    - Par défaut se génère une frise entre 1900 et 2000 mais vous pouvez choisir les plages de dates (millions d'années, journée, contemporain, siècle avec ce bouton )

    - Les paramètres principaux se situent à gauche de la frise. N'oubliez pas d'appuyer sur pour sauvegarder vos paramètres à chaque fois que vous faites une modification ! (c'est le coté un peu pénible mais on s'y habitue). Les césures vous permettent d'ignorer des plages de dates pas très importantes pour votre frise.

    Ajouter des évènements.

    Tout se joue avec la barre d'outil au dessus de la frise. Voici les principaux boutons et leurs utilisations :

           >> Boutons de création d'évènements.

     
    Voici un exemple qui contient les 4 types :
     
    évènements
    Bien évidemment, il vous faut à chaque fois préciser les paramètres des évènements (dans la colonne de gauche à chaque création d'un nouvel évènement.) Vous pouvez à tout moment changer les paramètres d'un évènement ou le supprimer en cliquant dessus : s'ouvrent alors les paramètres dans la colonne de gauche et la petite poubelle permet de les supprimer. En maintenant le clic sur chaque évènement ou même la frise, vous pouvez les déplacer dans le cadre de création si vous les préferez en haut, en bas... Possibilités infinies !

         >> Autres boutons "Edition" de la barre d'outils

     

         >> Autres boutons "Personnalisation" de la barre d'outils

    Les autres boutons vous permettent de régler la couleur, la police, la mise en forme (gras/italique/souligné) et l'alignement (centré/cadrer à gauche ou droite) du texte, la couleur du fond, les arrondis ou l'épaisseur du bord de chaque cadre. Il suffit de cliquer sur l'évènement que vous voulez modifier, de régler les différents paramètres couleur taille SANS OUBLIER DE CLIQUER SUR   A CHAQUE FOIS !

    Vous pouvez même insérer des images ou des zones de texte indépendantes avec ces boutons

    Bien entendu, le tutoriel est vraiment efficace si vous vous amusez à parcourir les boutons par vous-même en commençant par exemple par créer une frise d'essai sur laquelle vous allez pouvoir tester les différents paramètres et gérer les boutons pour voir si vous avez bien compris avant de passer à votre travail officiel !

    N'oubliez pas de partager vos résultats avec nous en nous envoyant une copie par mail  wink

    Des questions, remarques  ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !

     

    2 commentaires
  • Présentation

    La technologie OCR (ou en français : ROC Reconnaissance Optique de Caractères) permet la traduction de textes imprimés / dactylographiés en texte directement éditable sur un ordinateur. C'est à dire qu'une photo contenant du texte pourra être interpretée par un logiciel ou un site internet afin de retranscrire les caractères pour vous en permettre l'édition.
    Exemple : Vous numérisez un texte donné par votre professeur (donc imprimé sur du papier) et vous utilisez un logiciel / site internet permettant la reconnaissance optique de caractères pour pouvoir ensuite le remettre en page ou même le copier dans google traduction (mais uniquement si il s'agit d'un texte d'espagnol un peu pénible à comprendre...)

    Fonctionnement

    Le logiciel de reconnaissance optique va procéder en 5 étapes avant de pouvoir vous afficher la version numérique du texte :
    • 1ère étape : Pré-analyse de l'image: le but étant est d'améliorer la qualité de l'image : redressement d'images inclinées ou déformées, corrections de contraste, passage en noir et blanc, détection de contours...
    • 2ème étape : Ségmentation : le but est d'isoler dans l'image les lignes de texte et les caractères. Cette phase peut aussi détecter le texte souligné, les cadres, les images. Une sorte de "listing" des éléments de votre fichier initial
    • 3ème étape : Reconnaissance : les caractères sont comparés à une forme connue (la forme s'apelle la police, il en existe des milliers) ou une forme qui s'approche au plus possible des caractères selon une distance ou une vraisemblance apellée "likelihood"
    • 4ème étape : Post traitement : utilisation de dictionnaires linguistiques et syntaxiques pour réduire le nombre d'erreurs de reconnaissance : systèmes à base de règles, ou méthodes statistiques basées sur des dictionnaires de mots, de syllabes, de N-grammes (séquences de caractères ou de mots).
    • 5ème étape : Génération du format de sortie : le texte a été reconnu, il s'agit maintenant de le générer dans un format permettant à l'utilisateur de l'utiliser. Le format .txt pour du texte brut qui ne tiendra pas compte de la mise en page, ou alors le format .doc ou .pdf pour des technologies plus développées tenant compte de la mise en page, des cadres, des paragraphes ...

    En pratique

    Toutes ces étapes, c'est bien beau, mais comment l'utiliser ? Mettre en place votre propre système serait bien trop complexe à faire, c'est pourquoi je vous propose deux sites internet capables de décoder pour vous les textes au format papier dont vous voulez profiter.

    --> www.free-ocr.com

    Le premier site internet que je vous propose est http://free-ocr.com. Malheuresement en anglais, le site vous permettra de d'extraire le texte de 10 images par heure. Voici un simple tutoriel :
    • Numérisez votre fichier texte et enregistrez le en format d'image ou PDF (PDF, JPG, GIF, TIFF ou BMP). ATTENTION, le fichier de doit pas exéder les 2MB.
    • Cliquez sur "Parcourir" et selectionner le fichier.
    • Selectionnez la langue de votre document. Cela permettra à la reconnaissance de perfectionner la reconnaissance (Post traitement de l'étape 4)
    • Entrez le Captcha (mesure de sécurité anti-robots


     

    • Patientez pendant le chargement de l'image

    • C'est terminé ! la reconnaissance de votre texte s'affiche en haut de la page et vous n'avez plus qu'a le récupérer avec un "copier-coller"

    --> www.onlineocr.net

    Le deuxieme site internet que je vous propose est http://onlineocr.net. Il est aussi en anglais, mais la reconnaissance est légèrement plus performante- :
    • Numérisez votre fichier texte et enregistrez le en format d'image ou PDF (JPG, JPEG, BMP, TIFF, GIF).
    • Cliquez sur "Parcourir" et selectionner le fichier.
    • Selectionnez la langue de votre document "Recognition language".
    • Entrez le Captcha dans le champ "Please enter the code"
    • Patientez pendant le chargement de l'image
    • Selectionnez le format de sortie désiré, chose que ne vous permet pas free-ocr.com (DOC pour un document word, XLS pour un fichier excel et TXT pour du texte brut
    • Cliquez sur le bouton "Recognize"
    • C'est terminé ! la reconnaissance de votre texte est à récupérer en cliquant sur "Download outpout file"

     

    Soyez méfiant, il y a souvent des erreurs dans la reconnaissance et c'est à vous de réviser le texte pour éliminer les fautes. Si vous souhaitez bénéficier d'une reconnaissance optimale, alors il vous faudra probablement acheter un logiciel tel que ABBYY FineReader 11 à partir de 99euros ! voir abby.com


    votre commentaire
  • La cartographie... Imaginez toutes ces cartes stockées et accessibles facilement grâce à internet, fini le bon vieux temps où il fallait galérer pour replier une carte ! Avec une connexion internet et une souris, il est de nos jours simple comme bonjour de consulter des cartes en ligne. Pour notre article, j'ai selectionné pour vous 7 différents services qui ont la particularité d'être tous identiques et uniques à la fois. Chaque service à ses petit plus et ses spécialisations mais ils sont surtout gratuits.

    Tout d'abord, sachez que les cartes "Nokia" sont très utilisées sur la toile (les cartes sur facebook par exemple sont signées Nokia) et elles seront analysées avec Yahoo pour des raisons de rapidité.

    Les différents services :

    1°) OpenStreetMaps
    2°) MapQuest (en anglais)
    3°) Google Maps
    4°) Yahoo Maps
    5°) Via Michelin
    6°) Mappy
    5°) IGN (Geoportail)

    Premiers aperçus :

    Vues d'ensemble (France)

    Vues rapprochée (Paris)

    1°) Open Street Maps

    Destiné à être précis, OpenStreetMaps est un service de cartographie en ligne collaboratif, et permet à tous les internautes qui y possèdent un compte gratuit d'y ajouter des informations, et même de modifier celles déjà existantes. Le service est pratique pour repérer un lieu, regarder ses alentours. Ne cherchez pas à faire des itinéraires, ce n'est pas possible avec ce service. Partagez dès maintenant les détails près de chez vous pour l'enrichir

    OpenStreetMaps

    2°) MapQuest

    Bien qu'il soit en anglais, Mapquest est différent de ses concurents et propose des cartes simplifiées pour la route et les grandes villes. Le service à l'avantage d'être rapide et de faire au plus simple. Les vues d'ensemble sont légères et les vues rapprochées se concentrent sur les axes routiers

    Mapquest services

    3°) Google Maps

    Le plus populaire en france, Google Maps est également très rapide à manier. il jongle bien entre informations essentielles et détails à ses différentes échelles et vous permettra de calculer différents itinéraires. Lorsque vous rentrez un pays, une ville, un département dans la barre de recherche, celui ci sera délimité avec un léger bandeau rouge : pratique pour connaitre les frontières ! Ce service est également très bon pour Street View : Navigez dans les rues comme si vous y étiez !

    google maps

    4°) Yahoo Maps

    Les cartes Yahoo utilisent comme facebook, comme Bing, les cartes de Nokia. Yahoo à été selectionné, car il est le plus rapide. Le jeu de couleur est très clair. Comme Google, il est très bon pour les itinéraires. Pas de fonctionnalités particulière, Yahoo maps reste simple, rapide, et les cartes Nokia le rendent très familier, un peu comme enfantin. A tester et à adopter !

    Yahoo Maps

    5°) Via Michelin

    Même si le site est chargé en affichage, ceà ne l'empêche pas de présenter des cartes de qualité taillées pour la route. Chaque échelle est optimisée : On préviligie les grands axes routiers sur les vues d'ensembles et l'ajout de détails est progressif selon le niveau de zoom. Très bien pour visualiser un itinéraire avant de partir en voyage.On croirait consulter de vraies cartes papiers !

    Via Michelin
     

    6°) Mappy

    Il peut paraitre ridicule aux premiers abords mais c'est bien lui qui va à l'essentiel : les cartes permettent de bien contraster lieux construits, routes et espaces verts. Vous pouvez également calculer un itinéraire, mais son point fort, c'est l'affichage interactif de services : décidez d'afficher les cinémas sur une certaine zone : il vous suffit de cliquer sur un point pour voir les films à l'affiche et les prochaines séances ! Pour les hotels, c'est pareil, reservez en quelques clics. Mappy se veut social et permet le partage par les réseaux sociaux.

    Mappy
     

    7°) Géoportail : Cartes IGN

    Une ressource très précieuse, puisque ce sont les cartes mise à disposition par l'état. Peu pratique pour l'affichage général (il faut l'avouer) ses points forts se concentrent dans sa richesse de données : cartes du littoral, utilisation du sol, carte(s) du 18ième siècle... La disponibilité des cartes IGN vous fournit une expérience papier... Mais en ligne ! Vous l'avez compris, les cartes de randonnées sur votre ordinateur. Un peu de culture général. Disponible uniquement pour le territoire français.

    Géoportail, Cartes IGN
     

    Tableau Bilan

    Tableau bilan des services de cartographie
     
    Google devance ses petits camarades de par sa clarté/fiabilité, mais la dernière mise à jour de cartes ralenti affreusement votre navigation (connexion puissante et ordinateur dernier cri recommandé !)
    Chaque service est intéressant pour différentes choses, à vous de trouver votre nouveau coup de coeur !

    1 commentaire
  • carbure price

    Le gouvernement à lancé un site il y a quelques années qui propose les prix des carburants dans toutes les stations françaises qui "distribue au moins 500 m3 de carburants". Vous pourrez trier les stations par prix et ainsi aller chercher votre essence au moins cher ! (SP95, SP95-E10, Gazole, E85 ou GPLC)

    L'adresse du site est la suivante : http://www.prix-carburants.gouv.fr

     

    Une fois sur la page d'accueil, choisissez votre carburant, entrez votre commune puis cliquez sur "Chercher". Vous pouvez voir que les prix sont à jour car ils sont actualisés à chaque changement par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) 

    Pour afficher les stations voisines, cliquez sur l'onglet "Cartes" 

     

     

     

    Vous pourrez obtenir plus de renseignements sur l'onglet "Foire aux questions"

    Une vraie mine d'or de pétrole pour toutes vos questions sur le prix de l'essence et de ses variations !

    Astuce ! Pour afficher l'essence la moins chère de votre département, selectionnez votre carburant, puis cliquez sur votre département sur la carte. Une fois le tableau affiché, cliquez sur les flèches comme entouré ci-dessous pour trier le carburant par ordre croissant de prix.

    Accedez rapidement au site depuis votre mobile en scannant le QrCode suivant (kézako?)

    QRCode


    votre commentaire
  • keepvid

    Des logiciels pour télécharger les vidéos provenant des sites populaires de vidéo, on en connait des dizaines ! Avec aTubeCatcher, le plus complet jusqu'au YoutubeFisher simple et efficace, le choix est de mise !

    Cependant, si vous ne souhaitez pas télécharger de logiciel particulier et que vous n'avez besoin de vidéos qu'occasionnellement, nous vous proposons de jeter un coup d'oeil sur le site de KeepVid.com. Bien évidemment gratuit, voici une petite explication ! (Tutoriel réalisé avec le navigateur Firefox)

    1°) Reperez votre "vidéo cible" que vous voulez télécharger et selectionnez  le lien de celle-ci en haut de votre navigateur puis cliquez sur 'clic droit' pour faire apparaitre le menu où vous choisirez "Copier". Ou faites directement "Ctrl + c"

    2°) Rendez vous sur la page de Keepvid ou vous collerez (clic droit dans la barre de keepvid --> coller) ou directement "Ctrl + v". Une fois le lien collé, cliquez sur "Download"

      

    3°) Etape décisive : Si vous n'avez pas Java d'installé, profitez de télécharger sa dernière version sur http://www.java.com/fr/ si c'est déjà le cas, vérifiez qu'il soit à jour. Une fenêtre comme celle-ci  risque de s'ouvrir :

     

    Pour avoir déjà utilisé ce service plusieurs fois, je lui accorde toute confiance car ce message s'affiche uniquement car l'éditeur n'est pas connu et répertorié par java. Je vous conseille donc de cocher "J'accepte le risque" puis de cliquer sur "executer".

    4°) Vous avez ensuite la liste des possibilités de téléchargement : différents formats et différentes tailles. D'une manière générale, sachez que plus le fichier est lourd, plus il prendra de temps à être téléchargé, mais meilleure sera la qualité. Au contraire, plus le fichier est léger, plus il est rapide à télécharger, mais moins bonne est la qualité ! Pour un bon rapport entre les deux, je vous conseille de selectionner "» Download MP4 « - (Max 480p)"

     

    5°) Cliquez ensuite sur    pour garder le fichier définitivement. Si vous selectionnez "Ouvrir avec", le téléchargement sera temporaire. Rendez vous au dossier source de la vidéo (Dossier téléchargement normalement ou downloads, celà dépend de votre configuration. Une méthode pour savoir consiste à faire un clic droit sur le fichier dans la fenêtre de téléchargement puis de cliquer sur "Ouvrir le dossier contenant le fichier" qui vous pointera sur la vidéo.

    Vous êtes maintenant libre de la renommer, la déplacer et bien sûr, la regarder autant de fois que souhaité ! Gardez le fichier cependant pour un usage personnel. Vous n'avez surement pas l'autorisation de le diffuser à votre tour !


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique